Atelier d’écriture du 9 janvier 2018

Des parts de soi qui se divisent, partent en mille morceaux sous le couteau, les coups, les violences brisantes et que l’on tente de réunifier pour former un tout solide.

La vie a ses réserves de petits et gros cailloux qui s’entrechoquent, se joignent, se succèdent. Ils s’en contrefichent les cailloux. Ils sont là, c’est tout! Pas d’émotion sauf dans le cœur de celui qui vibre avec, pas de morale sauf dans le jugement de celui qui a envie d’en dire quelque chose.

Rugueuses, lisses, fraîches, ternes, brillantes, des morceaux de vie, des instants de soi et l’on avance, au fur et à mesure. Entouré d’autres qui créent comme nous avec les mêmes outils. Chacun face à soi-même et dans l’immensité des possibilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *