Mieux comprendre tes émotions

L’émotion est partout, elle prend divers visages. Nous en sommes tous pourvus, même sous des aspects parfois bien opaques. Usant parfois de masques protecteurs ou rassurants.

C’est tout un monde allant de la chimie au sentimental. Du sourire au cri, en passant par des larmes qui peuvent être de joie pour un événement exceptionnel ou d’une tristesse persistante. Empruntes de mystère et pourtant, résolument concrètes.

Mouvement vers l’extérieur

Étymologiquement, le terme “émotion” se compose du verbe latin motere, signifiant “mouvoir”, être en mouvement ainsi que du préfixe é qui rend compte d’un élan vers l’extérieur.

Tu peux déjà voir ici que lorsque l’on parle d’émotion, lorsqu’on les vit, il y a, au fond, l’idée qu’elle peuvent nous mettre en mouvement, qu’elles suggère une tendance à agir.

Certains peuvent se sentir paralysés. D’autres ont envie d’arranger activement les choses. Bloquées ou non, les émotions, sont des indicateurs, tels des signaux d’alerte, censés nous amener à agir, à trouver des solutions et à se sortir de la problématique dans laquelle la (les) émotion(s) en questions sont nées(s).

Observe les situations qui t’amènent de l’émotion

Au cours de certaines situations de ta vie quotidienne, tu peux observer que ton corps s’anime, que tu ressens des manifestations plus ou moins claires, plus ou moins agréables, que ton corps “parle” à sa façon.

La gorge qui se noue, une envie de découvrir ou, au contraire, un mouvement de recul. De la tristesse, de la joie, de la peur… qu’importe! Nous sommes tous emprunts d’émotions.

Nous ne les ressentons pas tous avec la même intensité. Certains s’en défendent, d’autres les vivent de plein fouet. Avec hypersensibilité, empathie, avec sa propre vision des événements.

Tu as tes propres situations de vie, tes propres sujets qui t’amènent, toi, avec ton passé et tes aspirations, à réagir, à ressentir. Douleur ou bien-être par exemple. 

Avec tes couleurs d’âme, ta sensibilité personnelle, toute singulière. Parfois immergée dans un contexte qui peut participer à ta manière d’y répondre. On trouve, par exemple, des effets de groupe et liés à la présence d’autrui. 

Par exemple se sentir moins à l’aise quand on nous regarde, avoir plus envie quand on se retrouve à plusieurs ou au contraire intimidé par une timidité si on ne connait pas tout le monde.

Ton corps parle à sa façon.

Laëtitia Pirrello-Parnot, de Fée à la Menthe. Tweet

Indispensables à la vie

Les émotions sont indispensables à la vie. Elle se sont installées et ont persisté dans le cadre des relations humaines (intra et interindividuelles) car facilement “contagieuses”, “victorieuses” d’une implacable sélection naturelle

Nous pourrons revenir d’ailleurs sur des aspects plus physiologiques et de l’ordre des neurosciences pour mieux comprendre la réalité des états émotionnels. Histoire d’encore mieux comprendre car tout ces mouvements émotionnels se passent et s’expriment dans le corps. 

Elles sont des messagers que tu peux écouter ou non (non sans conséquences et qu’elles persistent), liés aux flux de messages chimiques du corps.

Les émotions sont des messagers que tu peux écouter ou non.

Laëtitia Pirrello-Parnot, de Fée à la Menthe. Tweet

Décoder tes émotions

Une émotion provoque des changements à l’intérieur de nous. Elle se repère via des sensations physiques dans le corps. 

Quelques questions que tu peux te poser quant  à ce point essentiel pour perfectionner ta “gestion” émotionnelle ou autrement appelée intelligence émotionnelle, dont l’importance a été mise en avant, en terme de bien-être et de réussite, que ce soit dans ta vie personnelle ou professionnelle.

  • As-tu l’habitude de ressentir tes émotions?
  • Certaines plus que d’autres?
  • Où dans ton corps?
  • Fort? Léger?
  • Arrives-tu à les décoder, à y mettre du sens?
  • Parviens-tu à t’appuyer dessus pour avancer dans ta vie? 

Car, peut-être le sais-tu ou le découvres-tu, elles ont, entre autres, l’intérêt de pouvoir te guider et ainsi, t’aider à répondre à tes besoins vitaux.

La colère, par exemple, peut signifier que nos limites ont été franchies et cette énergie pouvant nous servir (tout en apprenant à la maîtriser) à faire face à la situation pour résoudre le problème.,

Parviens-tu à t'appuyer sur tes émotions pour avancer dans ta vie?

Laëtitia Pirrello-Parnot, de Fée à la Menthe. Tweet

Tirer le meilleur de tes émotions

Observe ton corps, ce qui s’y passe. Tu peux apprendre à les ressentir sans les subir (au moins calmer le “jeu” parfois envahissant de ces dernières), à les identifier, les comprendre, à en tirer le meilleur et à ce qu’elles ne restent pas bloquées en toi.

Objectifs essentiels:

  • percevoir l’émotion
  • l’intégrer pour faciliter la pensée et les futures actions
  • la comprendre
  • la maîtriser afin de favoriser l’épanouissement personnel

C’est dommage, dans un sens, de ne pas apprendre cela. C’est encore assez peu partagé et enseigné dans nos sociétés. Nous le découvrons souvent sur le tas, en passant par des expériences difficiles. Souvent aussi par imitation inconsciente des comportements de ceux qui nous entourent.

Nous ne pouvons tout apprendre en même temps, mais, à force, nombreuses sont les personnes qui, un jour, se rendent compte qu’elles doivent progresser dans le fait de “gérer” leurs émotions pour plus de légèreté, moins de blocages et de souffrances prolongées dont elles se passeraient bien.

Nombreuses sont les personnes qui, un jour, se rendent compte qu'elles gagneraient en qualité de vie à progresser dans le fait de "gérer" leurs émotions. Les vivre avec moins de blocages et moins de souffrances prolongées.

Laëtitia Pirrello-Parnot, de Fée à la Menthe. Tweet

Gérer tes émotions

Ce n’est pas que de la gestion des émotions, c’est même plus que cela, plus profond et intime que cela.

Dans un monde en perpétuel changement, où l’être humain développe au fur et à mesure de ses expériences des compétences indispensables à son adaptation et à son évolution, ressentir c’est vivre. Vivre est ressentir.

De l’agréable au désagréable par toutes ses nuances, ses degrés, ses intensités.

Ressentir, c'est vivre. Vivre est ressentir.

Laëtitia Pirrello-Parnot, de Fée à la Menthe. Tweet

Savoir ce qui manque à ton épanouissement

Tes émotions régulent, expriment. Elles peuvent te permettre de savoir ce que tu sens bon ou non de faire pour toi et tes projets. Elles te le disent (si tu oses les écouter et les apprivoiser). Elle peuvent t’indiquer, par exemple, si tu as atteint ou non un objectif déterminé.

As-tu déjà perçu que quelque chose manquait? Ou ressenti, au contraire, que tu voulais vivre ce moment encore longtemps, le garder encore un peu (voire plus si profonde affinité!).

Ton langage intérieur

Tu as tout intérêt, de toute façon, à les accepter, à faire avec sans lutter, puisqu’elles sont de fidèles messagères et expressions de trop pleins non encore régulés.

Apprendras-tu ton vocabulaire intérieur? T’es-tu déjà initié(e) et sens-tu le besoin d’approfondir pour encore mieux t’en sortir?

Si vous voulez être libre de vos émotions il faut avoir la connaissance réelle, immédiate de vos émotions.

Pour conclure

C’est ainsi qu’elles t’aideront à te mettre sur la voie de ton fonctionnement, de tes besoins, d’éventuels problèmes à résoudre et des solutions qui seront les tiennes.

Un mouvement pour autre chose, avancer enfin.

Références:

  • L’intelligence émotionnelle, Daniel Goleman
  • La boîte à outils de l’intelligence émotionnelle, de Martine-Eva Launet et Céline Peres-Court
  • Dictionnaire fondamental de psychologie, H. Bloch et al.
  • Mieux vivre ses émotions, Elisabeth Couzon et Françoise Dorn
  • La psychologie, Adam Cash

Crédit photos: 

Photo par Allef Vinicius sur Unsplash

Photo de Preslie Hirsch sur Unsplash

Photo de Kylli Kittus sur Unsplash

Photo de Houcine Ncib sur Unsplash

Photo by Lina Trochez on Unsplash

Catégories : Intelligence

Fée à la Menthe

Depuis 2007, j'accompagne les individus, entrepreneurs et créateurs à se créer la vie qui leur ressemble. Sur ce site, de nombreuses ressources sont là pour aider tous ceux qui ont le profond besoin de comprendre et développer leurs propres forces pour, enfin, s'épanouir pleinement et faire prospérer l'ensemble de leurs réalisations!

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *